Une entreprise naît des rencontres


Un jeudi, je rencontre une chef d’entreprise avec plus de 25 ans d’existence. Elle résume son expérience en 4 points principaux :

  • les relations – rencontres
  • les risques
  • l’envie de réussir
  • le travail (évidemment 😉 )

J’ose lui poser la question :

Et dans vos moments de gros doutes, qu’est-ce qu’il fait que vous n’avez pas baissé les bras ?

– Des rencontres avec des personnes, et hop je repars de l’avant !

Cette dame, je la nomme, Sylviane Bertacchi, sera l’une de ces rencontres pour mon entreprise. Et depuis un peu plus d’un an, ces rencontres font avancer mon projet.

Petit retour en arrière

Salon Entreprendre 2012, plusieurs de mes contacts souhaitent se former aux Réseaux Sociaux et à Facebook en particulier. J’assiste à un atelier sur l’auto-entreprise. Quelques jours plus tard, j’organise un rendez-vous avec une conseillère à la CCI où je travaillais à l’époque.

Toutes les deux, on s’informe sur le métier de Community Manager : charges, salaires, tarifs, frais de fonctionnement, …

De mon côté, j’ai téléchargé le Guide pratique du créateur d’entreprise sur le site de l’APCE. Evidemment, les 47 pages sont imprimées et elles attendent encore depuis un an sur mon bureau …

1er mars 2013 : connexion au site lautoentrepreneur.fr et je me déclare auto-entrepreneure. Puis je prépare une première grille tarifaire. Et un mois plus tard, premiers devis, premiers refus et premiers clients 🙂

Depuis tout s’est enchaîné : rencontres de clients et prospects lors d’ateliers Facebook pour le parcours ENE ; devis et discussions lors de salons et forums dont j’assurais une partie de la logistique et du live-tweeting, …

Et mi-avril 2014, le creux !

Tout se ralentit.

Gros moment de doute

  • mes prix sont-ils justes ?
  • ai-je bien le profil d’une entrepreneure ?
  • et si je pratiquais mal mon métier, par manque d’expérience en entreprise ou en agence ?
  • et si j’avais mal réfléchi mon entreprise ?

2 mois de doute et des recherches d’emploi salarié et une rencontre : Sylviane Bertacchi, à l’occasion d’une rencontre Créer au Féminin.

Bilan je reprends les guides et articles sur la création et la gestion de sa petite entreprise pour qu’elle ne connaisse plus la crise. Me manquait l’essentiel : un plan d’entreprise, un plan d’action !

quoi – à qui – contre qui – comment – combien

Place maintenant à l’édition de ce plan et on se retrouve après.


Et vous, comment vous êtes-vous lancé dans l’aventure de l’entreprise ?


Laisser un commentaire

Commentaire sur “Une entreprise naît des rencontres