Rats des villes / Rats des champs


L’évolution des moyens de communication est comme cette fable de La Fontaine : un difficile équilibre entre les « connectés » et les « Has Been ».

Autrefois le Rat de ville
Invita le Rat des champs,
D’une façon fort civile,
A des reliefs d’ortolans.

Sur un tapis de Turquie
Le couvert se trouva mis :
Je laisse à penser la vie
Que firent ces deux amis.

Le régal fut fort honnête,
Rien ne manquait au festin ;
Mais quelqu’un troubla la fête,
Pendant qu’ils étaient en train.

A la porte de la salle
Ils entendirent du bruit ;
Le Rat de ville détale,
Son camarade le suit.

Le bruit cesse, on se retire :
Rats en campagne aussitôt ;
Et le Citadin de dire :
Achevons tout notre rôt.

C’est assez, dit le Rustique ;
Demain vous viendrez chez moi.
Ce n’est pas que je me pique
De tous vos festins de roi ;

Mais rien ne vient m’interrompre ;
Je mange tout à loisir.
Adieu donc ; fi du plaisir
Que la crainte peut corrompre !

Chaque fois que je retourne voir ma famille, je ressens ce décalage. Née dans une famille d’agriculteurs dispersés dans les grandes plaines de Champagne et de la Beauce, mes oncles et cousins (et leurs équivalents féminins 😉 ) semblent très éloignés de Facebook, Twitter, Youtube, Android et toute la compagnie.

Alors quand vient la fatidique question « tu deviens quoi maintenant ? », je sens le besoin de reprendre depuis la naissance des réseaux sociaux, voire d’internet. Mais est-ce nécessaire ? D’où faut-il reprendre les explications pour expliquer l’intérêt de mon métier, des réseaux sociaux et du marketing, et de la communication ?

Car finalement, c’est quoi un réseau social ?

Facebook, Twitter et Youtube sont ces nouvelles occasions « connectées » et internationales de faire des rencontres, d’échanger. On semble être au courant de tout, être dans l’air du temps, équipés de nos smartphones. Et pourtant, on s’enthousiasme devant un marché « pittoresque », devant un coucher de soleil ou le phénomène des grandes marées.

Ma question : dans notre monde en 2014, qui est le rat des villes ? Qui est le rat des champs ?

Laisser un commentaire