Les 10 commandements pour un premier entretien d’embauche


Bingo ! Vous voilà convoqué à un premier entretien d’embauche. Voici nos 10 commandements pour vous aider à mieux appréhender ce moment.

1- Votre tenue, vous soignerez

Attention à ne pas arriver en jeans, t-shirt, baskets, mini-jupe ou décolleté trop plongeant ! Non : habillez-vous sobrement et dans des vêtements où vous vous sentez à l’aise.

Mesdemoiselles, réservez maquillage et manucure extravagants ou trop colorés pour les soirées 😉

2- Vos manières, vous surveillerez

L’entretien commence dès la porte d’entrée de l’entreprise. Alors poussez la porte après avoir pris une grande respiration et dites « bonjour ». N’oubliez pas les « merci » et « au revoir ».

Évitez toutes familiarités ou encore le tutoiement. Restez poli mais sans excès.

Ne vous asseyez pas avant votre interlocuteur et ne vous affalez pas sur votre siège. Ne croisez pas vos bras sur le torse, ni ne vous rongez les ongles ou vous tortillez sur votre siège.

Si vous utilisez un stylo pour calmer votre stress, évitez de trop le triturer et cliquer trop souvent sur l’embout.

3- Positif et souriant, vous paraîtrez

Malgré le stress, souriez et montrez à votre interlocuteur que vous comprenez ce qu’il vous dit. Prouvez par votre sourire et des termes positifs que vous êtes compétent et motivé.

Ne vous dévalorisez pas mais ne faites pas non plus votre one(wo)man show.

4- À l’heure, vous arriverez

Prévoyez d’arriver quelques minutes avant votre entretien. Vous pourrez relire vos notes ou encore vous inspirez de l’ambiance de l’entreprise.

Ne faites pas votre entrée trop tôt. N’oubliez pas que même en attendant, vous êtes déjà en entretien.

5- Sur l’entreprise, vous vous renseignerez

Soyez prêt à montrer à l’interlocuteur que vous connaissiez l’entreprise avant qu’il ne vous en parle. Pensez à noter ces renseignements au cas où vous êtes invité à répondre à la question : « Pouvez-vous me dire ce que vous avez compris de notre entreprise ? »

6- Sur votre vie personnelle, vous ne vous épancherez pas

Préparez votre biographie à présenter en 5 minutes, ou seulement quelques mots. Entrainez-vous devant vos proches ou un miroir.

Faites une liste de vos qualités et de vos défauts. Mettez en face des défauts, les éléments qui vous permettent de les maîtriser.

N’hésitez pas à vous munir de votre CV lors de l’entretien : un trou de mémoire est si vite arrivé en cas de stress 😉

Vous n’êtes pas chez le psy, alors réfrénez l’envie de vous confier et de raconter les moindres détails de votre vie.

7- Honnête, vous serez

Ne cherchez pas à coller parfaitement au poste et à ce que décrit votre interlocuteur. Restez vous-mêmes ! Montrez que vous vous adaptez et que vous êtes prêt à changer si besoin. Soyez critique sur votre manière d’être et de faire.

Revenez sur votre parcours en adaptant les zones critiques : une année sabbatique fut l’occasion de voyager, de faire de nouvelles expériences, … Mais ne mentez pas !

8- Argumentatif et opérationnel, vous serez

Retenez-vous de critiquer l’entreprise ou vos concurrents. Évitez de couper la parole à votre interlocuteur pour lui répondre et présenter vos arguments.

Listez vos compétences pour le poste et votre manière de travailler, en équipe, au bureau. Décrivez ce que vous connaissez du poste pour lequel vous postulez et présentez comment vous serez à ce poste.

9- À l’entretien collectif, vous vous entraînerez

Dans les grandes entreprises ou pour des postes de commerciaux, il est envisageable que vous aurez un entretien collectif. Sans faire votre show et sans monopoliser la parole, vous vous présenterez en écoutant vos concurrents. Inspirez-vous de leurs réponses.

Soyez imaginatif pour vous démarquer. Munissez-vous de documents originaux et créatifs (vidéo, présentation) pour vous mettre en valeur.

10- Du salaire et des conditions de travail, vous vous renseignerez

Veillez à savoir combien valent votre poste et votre niveau d’expérience. Prévoyez un prix net en fonction de ces informations. Ne soyez pas trop gourmand et ne vous dévalorisez pas non plus.

Attendez la fin de l’entretien pour aborder le sujet de la rémunération. N’hésitez pas à poser la question à votre interlocuteur.

Vous pouvez également demander quelles seront vos conditions de travail (équipements matériels, télétravail, voiture de fonction, …).


 

Il ne vous reste plus qu’à y aller ! On croise les doigts pour vous !

Rendez-vous après la signature de votre contrat pour votre premier entretien annuel d’évaluation !

Laisser un commentaire