Personal Branding / e-Réputation : KESAKO ?


Il y a quelques temps je publiais un court article sur le Personal Branding au service de sa réputation pour être embauché. Je souhaite y revenir un peu plus en détails.

Reprenons à la base. Le Personal Branding, c’est quoi ?

Le personal branding est l’art de créer, maintenir et améliorer sa réputation, notamment sur Internet, grâce à son style, ses communication, ses actions, etc.

On parle aussi en français de « marque personnelle« . C’est pourquoi certains parlent aussi d’e-réputation, réputation d’une personne ou d’une entreprise sur Internet.

Or le Personal Branding est l’action de promouvoir une image de soi, de son entreprise. Et l’e-réputation en est le résultat, cette image perçue par les clients, « fans », …

Il convient bien de distinguer aussi si on parle du « Personal Branding » pour un individu en vue d’une embauche ou d’une augmentation, ou le Branding d’un entrepreneur indépendant à la recherche de nouveaux clients. Pour le premier, il s’agira de soigner son image sur les fameux réseaux sociaux et prendre garde à tout ce qu’il peut partager, chercher, aimer sur le web. Toutes ces traces peuvent être retrouvées par un employeur et vous coûter un poste …

Pour le second, l’image de marque, c’est celle de l’entrepreneur lui-même. C’est sa personne qui fera vendre. Ainsi faudra-t-il qu’il se présente comme une entreprise. Le Personal Branding devient « Company Branding ».

Les 2 objectifs principaux du Personal Branding sont :

  • Faire en sorte de maîtriser son e-réputation
  • Se faire connaître et reconnaître en tant qu’expert

Et pour cela, l’entrepreneur a plusieurs armes à sa disposition. Mais la principale est la communication. Une stratégie de Personal Branding s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de communication, comme pour une entreprise « classique » à plusieurs employés.

En dehors de la communication web, il convient de penser à tous ces petits à-cotés comme les cartes de visite, des flyers, le papier à en-tête ou ne serait-ce qu’une charte graphique entre ses cartes de visite et ses devis et factures, ou tout autre document imprimé.

Et puis, il ne faut pas négliger le networking. En d’autres termes, sortons de nos bureaux et de nos écrans et allons à la rencontre d’autres entrepreneurs. Mais également sortons, au cinéma, à la salle de sport, à des concerts, dans des associations de tout type.

Ne négligeons pas la vie qui nous entoure. Souvent, on rencontre des prospects sérieux loin des rencontres à vocation professionnelle.

Ensuite, passons à la partie web. Voici quelques points auxquels il est bon de s’intéresser :

  • Assurez un référencement naturel sur votre nom pour ne pas laisser la place à des homonymes, en surveillant sur Google ce que donne la première page. Attention à faire cette surveillance sur différents navigateurs et différents ordinateurs …
  • Soyez présent sur les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn ou Viadeo. Sur ces réseaux, vous pouvez tout dire ou presque et prouver que vous êtes un expert actif. Usez de ces plateformes, vivez-y sans forcer les internautes à vous suivre : obtenez des recommandations, donnez votre avis sur votre secteur d’activité, constituez-vous un réseau qualifié …
  • Devenez auteur d’un blog ou d’un site professionnel qui vous présente sous vos meileurs jours
  • Soignez votre image en évitant de publier des photos de vous dans des postures peu flatteuses ou des commentaires privés sur Facebook ou Instagram. Votre nom est devenu une marque et tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous.
  • Faites une veille pour vous assurer de l’efficacité des premiers points et vérifier qu’on ne vous fait pas du tort.

De plus, n’oubliez pas : ce que vous dites sur le web est ce que vous vendez. Ne vous donnez pas une image d’hyper-créatif si vous ne pouvez suivre. Vos clients vont aussi devenir vos meilleurs vendeurs, alors ne les négligez pas même en temps de forte activité.

En cas de problèmes, suivez ces 20 excellents conseils !

Aurais-je oublier de vous dire quelques chose ? A vos commentaires !

Laisser un commentaire

Commentaire sur “Personal Branding / e-Réputation : KESAKO ?