Linguiste

Page

Originellement, je voulais me destiner aux langues, à l’anglais et à son enseignement en collège-lycée.

Les rencontres et les expériences m’ont permis de surtout découvrir la richesse des langues, en particulier à l’occasion de mon parcours universitaire. Je me suis spécialisée en linguistique de l’anglais et j’ai travaillé sur la méthode dite de « l’intercompréhension des langues« . Simplement, on peut comprendre certaines langues comme le néerlandais sans forcément apprendre la langue, juste en « jouant » avec ses ressemblances avec le français, l’anglais ou même le latin et le grec. Pareil pour le roumain ou le portugais.

Cette méthode est fort utile pour lire l’actualité et des textes techniques dans des domaines particuliers, des domaines qui nous intéressent. Laissez-vous guider : ouvrez « El Pais » et lisez les pages internationales. Vous y retrouverez des articles parlant de l’actualité dans le monde dont on parle aussi en France. Avec un peu de déduction, on peut vite lire ces pages, pour peu à peu investir les actualités nationales.

Sur ce principe, on peut aussi ambitionner d’apprendre les langues européennes pour les pratiquer par la suite : l’allemand, le néerlandais, le roumain, le polonais, le portugais, l’italien. Les « faux-amis » deviennent de « bons amis ».